Julie Duval | Le Cambodge touché par des Coupures d’Électricité

Au Cambodge, 50 % de la production électrique provient de centrales hydroélectriques explique Julie Duval, voyageant au Cambodge. On connaît notamment le grand barrage du Yunnan sur le Mékong, qui fournit une importante partie de l’électricité sur son bassin versant. Or, les changements climatiques provoquent des épisodes de sécheresse de plus en plus inquiétants, qui font baisser le niveau des eaux. Paradoxalement, les barrages eux-mêmes, très nombreux sur le Mékong dans la Chine voisine et en expansion également dans le Cambodge, aggravent la situation. Depuis le mois de mars 2019, la baisse du niveau des eaux perturbe le fonctionnement des centrales, provoquant des coupures dont pâtit toute la population du pays. Cela démontre une situation économique et social préoccupante au Cambodge.

Conséquences des coupures d’électricité au Cambodge

Chaque jour, pendant plusieurs heures, Électricité du Cambodge (EDC) coupe le courant afin d’assurer l’approvisionnement en soirée et pendant la nuit. Les consommateurs doivent donc faire avec les moyens du bord. Les petites entreprises jonglent avec les coupures pour maintenir à flot leur activité. Restaurants dont le réfrigérateur ne fonctionne plus, marchés et bureaux sans ventilateurs alors que les températures frôlent les 40 °C, plus d’ordinateurs dans les services et des chantiers qui s’éternisent… Les coupures d’électricité au Cambodge affectent grandement l’économie du pays.

eric duval cambodge

400 mégawatts, voilà le manque en électricité qui affecte le pays en proie à la sécheresse. L’EDC ne peut plus répondre qu’à 87 % à la demande en énergie. Pour réduire ce déficit, la compagnie électrique et le premier ministre, Hun Sen, ont incité les hôpitaux, les hôtels, les services publics, le secteur industriel et tous ceux qui le peuvent à utiliser en priorité les générateurs privés pour soulager le réseau. Tant pis, provisoirement, pour l’environnement, puisque ces générateurs fonctionnent le plus souvent grâce à des combustibles fossiles (diesel ou gaz).

Certes, le gouvernement ne reste pas inactif. Diverses solutions sont envisagées et mises en œuvre. Les pays voisins du Laos et de la Thaïlande ont accepté d’intervenir à hauteur de 90 mégawatts. Le Cambodge compte également sur l’aide du Vietnam. De plus, le 29 mars dernier, le premier ministre Hun Sen a annoncé qu’un accord avait été conclu avec le gouvernement turc pour la location d’un navire porteur d’un générateur électrique, qui va fournir au pays un apport de 200 mégawatts supplémentaires. En tout état de cause, la fin de la carence n’interviendra totalement qu’avec la venue de la saison des pluies, en juin prochain. En espérant que la sécheresse et les coupures d’électricité au Cambodge ne devienne pas un phénomène récurrent ? Le pays devra probablement augmenter et surtout diversifier sa production électrique, en développant par exemple son parc solaire.

Découvrez les 4 raisons de visiter le Cambodge

eric duval cambodge

Apprenez en plus sur la situation économique au Cambodge

eric duval cambodge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *